• impacturbanisme

LAUREAT CONCOURS 20 LOGEMENTS

Dernière mise à jour : 2 juin

L'équipe IMPACT Urbanisme est lauréate du concours de maitrise d'œuvre lancée par L'IMMOBILIERE ATLANTIC AMÉNAGEMENT, pour la construction de 20 logements aidés dans les quartiers résidentiels de Saint Rogatien.

L'équipe de Maitrise d'Œuvre :

Architecte Mandataire : IMPACT Urbanisme

BET Structure : EBLL - Lionel LEBORGNE

BET FLUIDES : FT2E - Eric MOINET

Economiste : CCE Associé - Jérome AUVRAY


Enjeux :

L’implantation et la morphologie des bâtiments comme résultante des différents atouts et contraintes du site :

‐ Des logements denses, compacts et accolés, favorables au calcul thermique et limitant les déperditions des parois, l'ensemble est fragmenté en ilot afin de répondre aux contraintes urbaines,

‐ Une orientation des séjours où 55% des logements sont plein Sud, 30 % Ouest & 15 % Sud‐Ouest, afin de bénéficier des apports solaires, et de dialoguer avec la rue des Grives,

‐ Des logements où les pièces de vie sont traversantes, pour permettre une bonne ventilation des logements lors des fortes chaleurs d’été et permettant également d’avoir une façade sur la rue des Gardes animée,

‐ Des systèmes d’occultations avec volets roulants pour le séjour, volets battants pour les pièces de nuit & des brises soleils pour les logements Sud afin de protéger le logement des fortes chaleurs, et également de s’inscrire dans ce tissu pavillonnaire où le volet battant est un symbole de la maison individuelle traditionnelle.

‐ Des toitures tuiles, qui sont davantage efficace thermiquement qu’un toit terrasse, et mieux acceptées par les bureaux de contrôles qu’une toiture froide en bac acier. La toiture tuile traditionnelle permet également de s’inscrire dans le tissu pavillonnaire du secteur.

‐ Des façades enduites, où la forme des volumes et du plan masse se suffit à elle‐même, sans nécessité de décoration rapportée, facilitant ainsi l’entretien et la durée de vie du matériau et permettant la encore de s’inscrire dans ce tissu pavillonnaire.

‐ Des menuiseries de chambre avec des linteaux à 2.45m, au lieu des 2.15m traditionnel, permettant de profiter de la lumière naturelle, qui arrivant de plus haut, va plus profondément dans le logement,

‐ Des ilots de verdure, comme écrins aux logements, afin d’apporter fraicheur aux habitants et une bonne acceptation des riverains qui jouissent visuellement, depuis chez eux, d’espaces plantés et arborés.


Cout des travaux : 2 371 000.00 € HT



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout